mercredi 25 mars 2015

L'arôme Sardine frappe en bassine

Accueilli fraîchement en arrivant sur les lieux par une revigorante averse de grêle, j'envisageais du coup avec une certaine appréhension ma rapide session-bassine improvisée. Heureusement, ces précipitations impromptues ne durent que le bref laps de temps suffisant à me tremper des pieds à la tête. Réduit à l'état de vacillante serpillière errant ruisselante sur des berges boueuses, je suis, avouons-le humblement, fort loin d'afficher ni la mâle assurance ni la démarche de grand fauve impitoyable qui constituent les plus ostensibles ( pour ne pas dire indissociables )  incarnations de l'image de marque outrageusement machiste dont s'enorgueillit à raison au près du grand public le pêcheur moderne amateur d'anglicismes plus ou moins bien maîtrisés^^...
Qu'à cela ne tienne !!! Faisant fi des circonstances fâcheuses semblant se liguer contre ma modeste personne et ses dérisoires ambitions halieutiques, je sors illico de ma musette un échantillonage des petits Shads Biwaa 2" moulés frauduleusement par mes soins au cour de ce long hiver propice aux perversions les moins avouables, et; de surcroît, infusés longuement, selon une antique recette vieille de 3 ans^^, dans l'huile de sardine concentrée qui me fut jadis offerte par un des indigènes les plus retors que les basses vallées angevines ont jamais su imposer au Monde libre...
Et là, malgré toutes les avanies précédentes annonciatrices pour le moins d'un énième Waterloo du spinning en bassine, miracle !!! Mes petites cochonneries maison puant la sardine à 15km remportent un succès immédiat au près des perches du secteur. C'est donc le torse bombé, le front haut et les doigts gluants que je rentre à mon domicile, une fois encore auréolé des doux lauriers de la gloire halieutique...La routine, en somme^^.


lundi 23 mars 2015

Opération Javallon

Comme le temps passe... Il y a à peine 10 ans ( ce qui nous donne une datation proche du précambrien selon les critères officieux de la pêche moderne "à la française"... ), le Javallon Imakatsu était au moral du rookie hexagonal doutant de ses chances d'enchaîner les lunkers ce que sont l'abus de Jim Beam, les chansons de Merle Haggard et les pommades anti-hémorroïdaires pour le routier nord-américain. Soit le meilleur moyen de tenir bon face à l'adversité, de se rire des contingences, voire de brandir un vigoureux doigt d'honneur en direction des ignobles chausse-trappes qu'un destin sadique se plaît à sempiternellement dissimuler sur le chemin du petit peuple... Bref, pour une somme quasiment dérisoire, ne représentant au final que 6 mois de salaire d'un ouvrier cambodgien, nous pouvions à l'époque nous offrir cette Arme de Dédouillage Massif...

 
En exhumant ce lointain relief d'âges héroiques où les propos du plus insignifiant sponso étaient encore un tant soit peu crédibles au delà du public qu'on captive au comptoir des débits de boissons  des campagnes les plus reculées, je n'ai pas l'intention de jouer la carte de la nostalgie ni de me la jouer illusoirement vintage. Non. J'ai juste envie de me la péter un peu vu que j'ai désormais le moule parfait pour sortir en série la bête à un coût unitaire encore plus dérisoire que le budget annuel alloué à la Culture par une mairie Front National... Et oui, je suis un sale copieur. Mais je ne suis pas le seul. Entre les Magic Shads Lake Fork, les Payo et les Makals Hart,  ne resterait-il, je vous le demande, mesdames-messieurs les Jurés, pas un tout petit peu de place pour l'artisan obscur, besogneux, voire assez dénué de scrupules pour le contrefaire en amateur ?^^




D'autant que je me suis laissé dire que certains nécromanciens du twist amoché, ourdissant dans l'ombre de leur antre fangeuse, se laisseraient aller jusqu'à arranger à leur sauce le dit-Javallon...

Le monde de la pêche hexagonale peut trembler dans son slip Mégabass, j'aime autant vous le dire^^...
Cela exposé, il me reste tout de même à racheter du RTV et du Plastileurre pour en lancer la production... En attendant, le prototype est au frais^^...
A suivre !!!




mercredi 18 mars 2015

Retour aux vraies valeurs !!!

Alors que venait de s'échouer dans ma boite aux lettres, un de ces petits colis discrets venus de l'Empire du Milieu ( non, c'est pas un bar bastiais, pourquoi ?^^) contenant une réplique quasi-parfaite d'un poisson-nageur dont le nom ne vous dirait rien à  moins de regarder la photo du dessus... Oui, alors que j'atteignais à cet instant précis au comble du bonheur keuplou en contemplant d'un oel embué cette coque en plastique à 1,50$ TTC, le soleil, accompagné de son anticyclonique nuage e particules fines cancérigènes, fit son apparition !!! Il était temps de solder dans l'allégresse un trimestre d'abstinence en reprenant le chemin de ces bassines secrètes qui font le charme si subtil de la fermeture...
Malheureusement, il ne m'a pas fallu beaucoup de temps ( et à peine 3 attaques de brochetons^^) pour que j'ai à faire face aux limites techniques de mon foiling-maison. Le leurre nage très bien par contre, c'est déjà ça... Mais va falloir faire quelques réglages !!!^^ Sinon mes Javallon-maison ont pris cher aussi... Les petits brochets avaient les crocs...
Après une multitude de loupés en texan, je me suis finalement décidé à revoir mes ambitions à la baisse. Une petite tête plombée football maison avec un shad 3" et hop...
C'est parti pour le carton de perche !!! Les simili-Slit Shads d'aliexpress ouvrent le bal...
C'est  aussi l'occasion pour l'imitation dérisoirement bon marché du Bent Minnow de prendre ses premiers poissons grâce à sa nage vigoureusement erratique... Et ce, malgré l'horrible coloris truite-arc-en-ciel lèpreuse dont je l'ai, en pleine crise de furie chromatique, outrageusement affublé^^...
Heureusement que j'avais avec moi cette petite boite sauve-bredouille contenant D'Fin Daiwa, faux Slit Shads et vrais Easy Shiners Keitech^^...
On ne le dira jamais assez mais un bon vieux carton de perches, après trois mois sans avoir eu l'occasion de tremper du fil, ça réconforte...
Et ça regonfle le quidam !!!


mardi 10 mars 2015

Retour vers la friture^^

Au Pêcheur mythomane inconnu...


Bravant, avec une témérité digne de celle d'un hippie askhénaze, naturiste et ivre-mort prônant les vertus de l'amour libre, du trois feuilles libanais et du Beaujolais nouveau à la sortie de la grande mosquée de Gaza, les tabous les plus implacables de notre microcosme halieutique provincial confit dans les non-dits, les rituels philistins et la proskynèse proctolabiale la plus débridée, j''ai l'habitde de ne pas me faire que des amis dans la branche^^... Tant mieux. J'ai beau subir l'influence délétère d'un vieux fond résiduel judéo-chrétien culpabilisateur, je dois avouer que partager en toute feinte convivialité un cubi de rouge avec certains individus notoirement aussi madrés que hâbleurs n'a rien pour me remplir d'une ineffable allégresse... Ne m'en voulez pas. J'ai pas la fibre sociale... Il s'agit sans doute d'une des inavouables raisons qui me font colporter joyeusement à la moindre occasion ( à vrai dire, dès que je trouve parmi le prolétariat halieutique une oreille complaisante^^) les moindres anecdotes plus ou moins confiées sous le sceau du secret par des collègues trop confiants, pour ne pas dire désinhibés par quelques superfétatoires mojitos et n'hésitant plus, du coup, par leurs propos débridés à dépeindre la truculente aristocratie du skippng sous un jour un tantinet moins glamour que nous ne l'impose la version officielle !!!^^

Car j'en connais des tonnes de ces historiettes sinistrement crédibles, capables de briser à jamais la réputation sans tâche d'un de ces oracles omniscients, assez peu suspect d'auto-dénigrement, ayant inventé à lui tout seul, dès l'âge de 3 ans révolus, le street-fishing, le gangsta-fishing et l'aiguille à locher le vif ( heu oui, bon, d'accord, d'accord,  c'est vrai mais ça, c'était avant... ). Oui, c'était bien avant de pouvoir s'arroger le privilège d'arborer impunément  en public des couleurs aussi élégantes que chatoyantes^^ ...

Cela dit, avant de m'envoyer une escouade de tueurs sans pitié moité ninjas moitié compétiteurs en bass-boat, chers amis ayant assez réussi dans la vie pour avoir gagné le droit de poser des stickers fluos sur votre chemisette en acrylique au coloris capable de faire reculer un bataillon de Reines du Shopping^^, sachez que je n'ai aucune intention de révéler quoi que ce soit ici sur vos turpitudes alcoolisées, vos rodomontades d'adulescents complexés et vos atteintes en réunion répétées à la modestie voire à la véracité comptable... Car premièrement, en plus de mes multiples talents cachés, je suis d'une lâcheté confondante; deuxièmement, j'ai un début d'Alzheimer causé par l'abus de  Picon-Bière et troisièmement, de quoi qu'on parlait déjà ?
Bref, vous m'aurez compris à demi-mot, ce n'est pas parce que la nervosité nous guette en ces temps de disette qu'il faut obligatoirement verser dans la vindicte échevelée, la diffamation tout-azimut voire le rétablissement public de vérités pas toujours agréables à entendre pour leurs vils contempteurs...Si certains de nos contemporains ont besoin de se hausser du col en prenant prétexte du fait qu'ils vont à la pêche plus souvent que les autres ( et oui, il n'y a pas d'autres solutions pour prendre plus de poissons que le voisin, mon pauvre Tintin... ), grand bien leur fasse !!! Car même si cela parfois nous agace, souvent nous attriste pour le traitement inhumain infligé à longueur de blog à la syntaxe, au final, cela nous offre aussi d'innombrables  occasions de nous bidonner d'importance en attendant de meilleurs jours^^...

Et ça, ça n'a pas de prix !!!^^


vendredi 6 mars 2015

Du générique bien compris...

Sans vouloir verser dans ce qu'un heureux néologisme; fruit de la cogitation acharnée d'un des plus grands philosophes halieutiques ligériens depuis le mythique inventeur du beurre blanc^^; semble définir comme de la kévinophobie, force est de constater que le juvénile, depuis lurette amoindri du cervelet par les turpitudes télévisées pro-hippies des Barbapapas, est plus que sensible aux mortifères sirènes de l'hydre publicitaire... Peu lui chaut de payer des sommes astronomiques pour acquérir un pathétique bout de plastique sans âme, produit en série à l'autre bout du monde, dans ce paradis de l'importateur, là où les droits du syndicat ( heureusement pour la croissance à deux chiffres !!! ) s'effacent devant ceux de la matraque plombée... Mais si et seulement si le dit objet plastifié s'enorgueillit d'arborer ostensiblement le logo flagorneur d'une des marques implacablement rabâchées toutes les 3 pages de son magazine de pêche moderne préféré. Ou si un sponsorisé quelconque le qualifie de "tuerie qu'avec la touche ne se fait patatate tendre et que ça impressionne trop grave la jante féminine" après un séjour particulièrement fructueux sur une bassine privée... Oui, on a les communicants que l'on mérite^^... C'est pourquoi, afin d'affranchir le consommateur innocent des chaînes rutilantes du mercantilisme outrancier, j'ai décidé, par pur humanitarisme, de lutter avec mes maigres moyens contre cette escroquerie malséante !!!^^
 Ainsi le leurre ci-dessus, imitation réussie du B'Freeze 78 XD Lucky craft vendue sur internet aux alentours de 2 euros pièce, ne suscitera de la part de notre jeune ami qu'un mépris à peine voilé. Tandis que celui que l'on peut admirer ci-dessous emportera, notre pétulant Kévin aux lisières nirvanesques de la turgescence virtuelle tant il est vendu à un prix forçant le respect de la naïveté adolescente... 

Même si ça ne vaut pas du Megabass, d'accord, d'accord, mais tout le monde ne peut pas, hélas, dans ce pays, se permettre de laisser du longbill plaqué-or sur les mobylettes immergées ... Oui, je vous l'accorde, on ne le dira jamais assez, y compris sur BFM, mais le socialisme a fait beaucoup de mal^^... Pourtant, ces deux leurres ont beaucoup en commun.

Mensurations, profondeur moyenne de nage, distance de lancer par exemple... A contrario, étant donné que rien n'est parfait dans notre monde maudit par Dieu, abandonné par Elvis et, de par le fait, livré à Satan et aux contributions directes, le plus souvent, la sonorité, la flottabilité, sans parler de la qualité des anneaux brisés, voire des hameçons triples, ne sont pas d'une qualité germanique sur la plupart des modèles génériques... Toutefois les bonnes surprises existent !!!
En comparant ces deux photos, on ne peut que remarquer ( à moins d'être gravement composé d'ADN de taupe... ) une certaine similitude. On se trouve donc manifestement devant une copie probante du Staysee 90 Lucky craft....
Par ailleurs, la bonne affaire ( à condition d'accepter les coloris approximatifs ou, comme moi, aimer repeindre à sa sauce les leurres^^ ) peut parfois concerner des poissons-nageurs eux-mêmes considérés comme "génériques" sur le marché hexagonal à l'image du Barn 60 Caperlan... Vous voyez bien que l'on n'est pas obligé de claquer un billet de 20 pour un leurre destiné à plonger ( et trop  souvent à rester... ) au milieu des embacles infâmes et autres souches sournoises dont sont truffées nos rivières !!!^^




dimanche 1 mars 2015

Il était une fois dans l'Est...

 
La pêche de l'aspe étant relativement récente en France ( à l'exception notable des précurseurs alsaciens et mosellans bien sûr^^ ), l'ensemble des leurres indispensables à une traque efficace d l'espèce reste encore en grande partie à défricher... Au  delà de la sempiternelle illusion snobisante qui consiste à systématiquement chercher le Graal à l'intérieur de gammes japonaises aux produits  conçus pour d'autres poissons qu l'aspe ( même si un bon leurre reste, dans l'absolu, un bon leurre, on est bien d'accord ) et surtout vendues sur notre sol à des prix démentiels ( mettre 25 euros dans un bout de plastique destiné à tutoyer la caillasse, frôler les divers débris immergés suffisamment pondéreux pour ne pas être arrachés en un tournemain par un courant de malade et tout ça pour prendre tous les 50 lancés  un poisson qui ne se mange pas, oui, je suis désolé, ça tient quelque part de la pathologie mentale pour un pauvre type comme moi !!!^^),  il serait parfois intéressant d'invoquer la logique voire user du simple bon sens. En effet, en jetant un oeil objectif sur ce qui fait le bonheur sans mélange des pêcheurs ex-soviétiques peu soucieux de se trimballer l'équivalent d'un mois de salaire en mignardises nippones dans la boite de pêche et, avant toute chose, originaires de pays où l'espèce est endémique, on se rend compte que pour la somme équivalente à l'achat d'un Water Monitor ou d'un Debut Nyoro, on peut trouver en plusieurs exemplaires de quoi faire face à tous les défis imposés à l'aspirant aspiste^^... Bref, il ne s'agit pas de bouder son plaisir lorsque l'on tombe sur un site spécialisé pour public averti :)
 Je sais bien ce que vous pensez, bande de mesquins... "Il va encore se fendre d'une commande propre à flinguer définitivement la balance commerciale franchouillarde, ce vieux débris"... Arf, la tentation est grande, autant l'avouer, quand je contemple ces petites merveilles artisanales qui feraient si bien dans mon arsenal ;)
En guise de conclusion, à tout seigneur tout honneur, je tiens à préciser que j'ai découvert ce site grâce au brillant auteur de ce blog. J'hésite cependant à l'en remercier vu que ça risque fort de me faire replonger dans l'univers merveilleux du découvert bancaire tout ce bordel !!! ;)